J-2. Rien ne trouble l’installation à la Maison Rouge. Pas même les orages qui plongent Paris dans une étrange obscurité à 10h du matin.  Sur le grand mur, sous la verrière battue par la pluie, l’artiste sud-africain Robin Rhode déroule à la craie une fresque incroyable. Sur fond de performance, Anouchka et Alex installent le décor Jour de fête, avec l’aide précieuse et bienveillante d’Emilie Bonaventure et de Jean-Charles Carrarini. Une trentaine de chaises, 4 banquettes, 8 tables + 4 plateaux, 8 vases. Et en bonus, une grande table d’hôte (10 couverts) disposée près de l’horloge de Maarten Baas. C’est au cordeau, le puzzle s’assemble tranquillement, sans couac. Mardi, dans un rayon de soleil, quelques détails à ajuster, des fleurs dans les vases, Jour de fête est sur son 31. Mercredi, shooting, présentation presse, inauguration et vernissage. Autour du restaurant, l’exposition My Joburg 2.0, magistrale, est à découvrir absolument. Si vos pas vous portent vers le 10 boulevard de la Bastille, entrez, c’est l’été à La Maison Rouge, c’est l’été chez Rose Bakery culture.

cf

Publicités